Le Mini-Hydramca

Conception, dessin et construction : Roger Renaud

 

  HydramcaRoger_TitreArticle.jpg

Lassé des appareils à propulsion électrique en dépron réalisés pour les "Sorties Hydravion" à Bosméléac, l’envie me prend de construire un hydravion un peu plus robuste pour changer de ces engins en mousse mais sans investir en temps et en argent, un truc low cost donc. Quelques planches de mon stock de balsa, un OS 15 (2,5cc) mais certainement un 25 (4cc) et des planches de Roofmat qui traînent dans un coin me donnent le top départ pour commencer à cogiter un petit appareil simple. Petite élucubration de ma part mais pourquoi ne pas essayer !

Deux soirées plus tard (oui, je suis plus inspiré la nuit) je dessine un appareil. Pour changer de la mode actuelle je choisi de le faire thermique pour éviter les problèmes que pose l’eau avec les contrôleurs en particulier en cas de chavirage. Typé mi racer, mi voltige le concept du Mini-Hydramca n’est pas révolutionnaire puisque le procédé du fuselage planche utilisé à l’époque des fun fly n’est pas nouveau. Un fuselage silhouette en Roofmat coffré, une aile médiane également en Roofmat coffré, des flotteurs toujours en Roofmat, voilà les bases.

Avant de débuter le chantier et comme à mon habitude, je m'efforce de ne pas mettre la charrue avant les bœufs et je rassemble tous les éléments essentiels afin de construire intelligemment. En effet, afin d'équilibrer les masses, la cellule doit composer avec les éléments tels que le moteur, le réservoir, les servos, le récepteur, l'accu et non le contraire, très différent donc des montages RTF. Ceci dit, même avec ces derniers, avant de débuter un assemblage quelconque, je m'assure d'avoir tout sous la main et je procède méthodiquement : Je ne monte pas les guignols, les chapes et les barres de commandes avant d'installer les servos par exemple... Petit clin d'œil aux nouvelles générations qui sont nées avec une souris ou une manette de jeux dans les mains et souvent deux mains gauches quant à la construction !

Je ne détaille pas vraiment ma construction, les photos suffisent je pense à bien comprendre les différentes étapes ou les méthodes avec peut-être quelques petits commentaires sur des points particuliers. Je précise quand même que si certains matériaux sont low cost, toute l’électronique quand à elle est de bonne qualité et ne provient pas de l’étranger, sécurité oblige.

Comme sont nom l’indique, le Mini-Hydramca est petit mais compact ce qui permettra de le transporter dans un véhicule sans problème particulier.

Par la suite, si les vols sont concluants (oui, il y a toujours une incertitude comme avec toutes les réalisations personnelles), je ne manquerai pas de développer un peu toute la construction et de mettre le dessin au propre pour en faire éventuellement des tirages.

Avant de vous donner rendez-vous au bord du lac pour le verdict, encore pas mal de boulot même si je ne suis pas certain du résultat , je peaufine mon truc !

 

Caractéristiques :

Envergure 900mm

Poids estimé 900 grammes (Pour l'instant sans l'entoilage et peinture presque 800 grammes)

Aile : Roofmat (polystyrène extrudé) coffré balsa, vrillage négatif en bout d’aile

Profil Eppler 475 (symétrique 15% d’épaisseur relative)

Cordes : 200 – 150mm

Surface alaire 18dm2

Charge alaire : 44/50 gr/dm2

Fuselage : profil planche Roofmat (polystyrène extrudé) coffré balsa

Moteur 2 temps 2,5cc prévu ou peut-être un 4cc (après les essais)

Hélice 8x4

Réservoir 80cc

Flotteurs Roofmat (polystyrène extrudé)

V longitudinal : Calage aile : + 0,5°, stabilisateur 0°

Calage moteur : piqueur 0° , anticouple 1,5°

Centrage : 45mm du BA (25% de la corde moyenne)

Récepteur Futaba R617FS FASST 2,4GHz

Servos Pro-Tronik :

  • 2 aux Ailerons,  7480MG-D (19g) Pignon métal 1 roulement 
  • 1 à la profondeur :7480MG-D (19g) Pignon métal 1 roulement
  • 1 au volet de dérive : 7480MG-D (19g) Pignon métal 1 roulement
  • 1 carburateur : 7450NG-D (10g) Pignon Nylon

Accus NiMh soudés en longueur (2+2) pour intégrer le compartiment plat dans le fuselage.

 

  

   

  

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Installation RC et finition  à terminer